La Rue Castex

C’est du bureau de Poste de la rue Castex que nous expédions vos commandes. C’est pratique, c’est à côté de la boutique, il y a rarement la queue, les employés sont sympas. Il est à noter que ce bureau de Poste est Art Déco. La façade est en brique et mosaïques d’une jolie couleur rosée. Si vous y passez, faites attention à la porte d’entrée imposante qui est surmontée d’un luminaire d’époque.

Bref, pour être honnêtes, jusqu’à ce que nous ayons un nouveau 1er Ministre homonyme nous ne nous étions pas intéressées à cette rue. Mais maintenant la situation a changé. C’est donc avec plaisir que nous partageons avec vous le résultat de nos recherches.

C’est qui ce Castex ?

Eglise de Blažovice
Le village de Blažovice en République Tchèque (Moravie du Sud) et son église ©Wikipédia

Le nom de la rue fait référence à Pierre CASTEX (1760 – 1805) qui était colonel du 13ème Régiment d’Infanterie Légère. Pendant la bataille d’Austerlitz, alors qu’il se lance dans la bataille à la tête de son régiment, il reçoit une balle en pleine tête et meurt.  En son honneur, on lui dédie une rue le 11 juin 1806, près de notre boutique et aussi du pont d’Austerlitz.

Par ailleurs, une plaque à la mémoire de Pierre Castex et de ses hommes tombés à la bataille, rédigée en tchèque et en français, est apposée dans le clocher de l’église de Blažovice en République tchèque (Moravie du Sud).

Notre malheureux colonel est né dans le Gers à l’Ectoure et figurez-vous que notre 1er Ministre, Jean CASTEX est né lui aussi dans le Gers, à Vic-Fezensac. Les deux villes sont distantes d’une quarantaine de kilomètres. Mais, mais, mais, pas de précipitation, il semble n’y avoir aucun lien de parenté entre les deux hommes.

Aucune surprise, les Castex sont nombreux dans la région (en particulier à Condom, tout comme les ancêtres de Mme Chirac) puisque le patronyme prononcé kas.tɛks, est une cacographie du mot gascon « Castèth » qui signifie tout simplement « Château ».

Illustration cacographie
©Ludothèque de la Haute École en Hainaut de Tournai 

Un peu d’étymologie

Mais c’est quoi une cacographie ?  C’est une orthographe erronée ou un mauvais style. C’est comme une cacophonie, mais écrite. Cela arrive souvent aux noms propres lors du passage d’une langue à une autre, citons par exemple Castelnaud qui a été retranscrit de « Castel nau » qui voulait dire Château Neuf. Et voilà comment retomber sur ses pattes grâce au château !

Alors il n’y a qu’à espérer que notre 1er Ministre ne connaisse pas le tragique sort de son homonyme et que grâce à lui, nous puissions tous mener la vie de château.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *